Que faut-il faire pour être bien assuré en cas de catastrophe naturelle?

Bien s’assurer en cas de catastrophe naturelle

Les assurances peuvent prendre en charge les dommages causés par les catastrophes naturelles. Les informations concernant cette prise en charge seront évoquées dans cet article.

Les catastrophes naturelles, même si elles sont prévisibles, ne sont pas évitables, c’est la raison pour laquelle toute personne sans distinction peut souscrire à une assurance garantissant les dégâts causés par ces diverses catastrophes en vue d’une indemnisation. Pour ce faire, il est utile de prendre contact avec l’assureur, de se renseigner et de souscrire à une police d'assurance tout en respectant les tous les critères qui y sont liés. Les assurances peuvent garantir une partie ou la totalité des dommages causés, mais avant toute chose, il faut que les pouvoirs publics déclarent l’état des faits comme étant une catastrophe naturelle. En effet, il est de l’appréciation unique des pouvoirs publics de déclarer par un arrêté interministériel un évènement en tant que catastrophe naturelle. Parmi les situations pouvant être considérées comme catastrophe naturelle il y a : la subsidence, le ruissellement de lave, de boue ou d’eau, les cyclones, l’effondrement et le glissement de terrain, les inondations, les avalanches, les raz de marée, le séisme et la sécheresse.

Il est utile de savoir que dans certains cas, au moment du renouvellement de contrat ou à la souscription de l’assurance, lors desquels les assureurs sont réticents et cherchent les moyens pour refuser l’indemnisation, cela survient notamment lorsque le risque est trop important ou est très particulier. Dans ce cas, il est du droit de l’assuré de saisir le BCT ou Bureau Central de Tarification pour appliquer l’obligation légale qui exige de l’assureur d'honorer ses engagements envers l’assuré.

Les garanties d'indemnisation en cas de catastrophes naturelles

Retenir que seuls certains biens matériels, comme d’autres non inclus, sont garantis par les assurances pour les effets causés par les catastrophes naturelles. Ce sont les biens mobiliers et biens immobiliers comme les machines agricoles, les constructions pour les travaux agricoles incluant le silo ainsi que les animaux de la ferme, les locaux d’une collectivité et tout ce qui se trouve à l’intérieur, les forêts, les maisons d’habitation et leur contenu, les boutiques et les industries, les serres et les équipements de campement, de caravane et de tente. Particulièrement pour les maisons, le glissement ou l’éboulement de terrain ayant eu pour conséquence des fentes et des fissures sur les murs de la maison, les différents frais de désinfection, de nettoyage, de pompage, de démolition et de déblais et tout dégât émanant des appareils électriques sont également garantis comme étant effet de catastrophes naturelles. Par contre, les cas suivants ne sont pas pris en charge par l’assureur : les murs d’enceinte, les clôtures, les plantations, les terrains, les honoraires d’expert, la perte d’usage, la perte de loyers, les frais de relogement et de déplacement.

Les démarches à suivre par l’assuré

Pour pouvoir introduire une demande d’indemnisation, il faut commencer par regrouper les dossiers nécessaires qui sont constitués d’une lettre décrivant les dégâts, accompagnée d’une liste des équipements endommagés ou perdus durant le sinistre avec les pièces justificatives de leur existence et de leur appartenance, pièces dans lesquelles leur valeur est incluse. Citons par exemple les photographies ou les factures dans les cas les plus classiques. Afin de pouvoir évaluer les primes de remboursement, l’assureur envoie son expert pour évaluer le coût des dommages, il est alors recommandé de garder les objets endommagés en l'état et de ne pas les déplacer si possible afin que ce dernier puisse le constater de visu. Il faut noter également que dans les cas où la victime doit prendre part aux réparations ou autres travaux, toutes les factures y afférentes doivent être conservées. Seuls les biens sous garanties sont pris en compte lors des remboursements. Etant donné que seuls les pouvoirs publics sont en mesure de déclarer un sinistre en tant que catastrophe naturelle, l’assuré doit suivre la promulgation du décret interministériel dans le journal officiel pour ne pas être en retard lors de la constitution des dossiers comme il ne dispose que de 10 jours uniquement, à partir de la date de publication, pour faire la déclaration. Par contre, l’octroi de cette indemnisation se fait à peu près dans les trois mois qui suivent la demande.


Comparer mon assurance vous propose des formules d’assurance adaptées à vos besoins et attentes.

Assurance santé : une assurance santé complémentaire a pour objet de prendre en charge tout ou partie de vos dépenses de santé qui ne sont pas couvertes par votre assurance maladie obligatoire. Aidez vous de notre comparateur santé et des avis clients pour faire votre choix.

Assurance maladie : l’assurance maladie repose sur 3 principes fondamentaux qui sont l’égalité aux soins, la qualité des soins et la solidarité. Sur comparer mon assurance nous vous proposons de l’information et des conseils sous forme de dossiers vous permettant de nourrir vos connaissances et de vous aider dans vos démarches.

Assurance vie : l’assurance vie permet de se constituer ou de faire fructifier un capital mais aussi de transformer son capital en rente viagère, ce qui est de toute part très intéressant. Avec notre comparateur trouvez votre formule d’assurance vie.

Assurance obsèques : il s’agit d’un contrat qui permet au souscripteur d’organiser et de financer ses propres obsèques en évitant tout souci de gérance à ses proches. Nous vous proposons de protéger l’avenir de ceux que vous aimez avec les garanties frais d’obsèques.

Assurance habitation : l’assurance habitation assure votre logement contre les risques de la vie quotidienne, de vous protéger contre le vol, des dégâts des eaux et tout autre dommage collatéral en gardant le meilleur rapport qualité prix.

Assurance auto : les besoins en assurance auto ne sont pas les mêmes pour tous, c’est pourquoi il n’y a pas une mais plusieurs bonnes assurances auto. Evaluez à l’aide de notre comparatif auto le prestataire qui vous ressemble.

Comparer mon assurance, vous propose de recevoir gratuitement un devis en assurance basé sur une demande précise et construite ! Alors n’attendez plus, et rappelez vous que comparer et s’informer c’est le meilleur moyen de payer son assurance moins chère à des prix défiant toute concurrence !